The Fall of Gil-Galad avec commentaires

« La chute de Gil-Galad » est un de mes poèmes favoris de Tolkien. C’est un court lai relatant la mort tragique du personnage de Gil-galad, elfe mythique de l’univers de la Terre du Milieu.

Le groupe « The Hobbitons » en a fait une très bonne adaptation (que vous pouvez écouter ici). Le poème est chanté a capella, avec la simplicité que, à mon avis, le texte commande.

Gil-Galad was an elven king
Of him the harpers sadly sing
The last whose realm was fair and free
Between the mountains and the sea

His sword was long, his lance was keen
His shining helm afar was seen
The countless stars of heaven’s fields
Were mirrored in his silver shield

But long ago, he rode away
And were he dwelleth, none can say
For into darkness fell his star
In Mordor, where shadows are

Des elfes, Gil-Galad était roi1
De tristes chants content son trépas
Son royaume était libre et fier
Entre les montagnes et la mer

Sa lance était d’acier fin
Son heaume étincelait au loin
Les milles chants de Valinor2
Avaient leur écho dans son cor

Or, voilà longtemps, il s’en fut
Vers quelle contrée, nul ne sut
Car son étoile se perdit
Au Mordor, dans l’ombre et la nuit

1 Je trouve ce vers très intéressant, car j’ai la ferme conviction que quiconque tenterait de le traduire arriverait au même résultat.D’abord parce que les termes français ne peuvent pas vraiment être différents. En effet, Gil-galad ne peut changer, elven ne peut donner autre chose qu’elfe (que ce soit en nom ou en adjectif) et roi, considérant le peu de pieds disponibles, ne peut être un de ses synonymes, comme souverain.
Ensuite, parce que l’ordre ne peut non plus différer.
Voyons les possibilités :
Gil-galad était un roi elfe (ou roi des elfes, peu importe)
Voici une traduction on ne peut plus directe! Or, essayez, cher rimeur, de faire rimer le vers suivant avec « elfe »… Mission impossible, du moins en ce qui me concerne.
Roi des elfes était Gil-galad
Déjà, trop peu naturel comme ordre, mais surtout, le même problème se pose : pas facile de rimer avec « ad ».
Dernière option : Gil-galad, des elfes était roi
Là, le problème de la rime ne se pose pas, mais l’enchaînement de « Galad des » est, phonétiquement, très peu élégant.
2 J’ai pris un peu de liberté dans cette rime, remplaçant « heaven » par le plus explicite « Valinor », mais je crois que l’esprit est très similaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s